Actions de Formation

Les actions de lutte contre les discriminations s’appuient sur plusieurs types d’organisations :

  • Le Défenseur des Droits  (ex HALDE),
  • Des collectivités territoriales et locales qui s’engagent dans des plans d’actions,
  • Des associations militantes  qui agissent au niveau de la prévention et/ou du recours juridique…

Pourtant, chaque structure doit pouvoir se former tout simplement pour avoir des pratiques en conformité avec la législation.

Dans le domaine de l’emploi, des actions s’appuient également sur des employeurs, des intermédiaires de l’emploi et des structures d’insertion qui professionnalisent leurs équipes.
La formation des équipes est importante pour plusieurs raisons :

  • Mettre en place des procédures de recrutement et de promotions respectueuses du droit,
  • Améliorer la qualité des placements ou des recrutements,
  • Permettre aux collaborateurs-trices de traiter des situations de discrimination de façon professionnelles,
  • Mais aussi : Réduire les risques de recours juridiques.

Dans les organisations sociales, culturelles, ou sportives, la formation des animateurs-trices, des éducateurs-trices, et de l’ensemble des intermédiaires professionnels ou bénévoles est également importante :

  • Pour l’accompagnement d’actions de prévention auprès des publics,
  • Pour un fonctionnement interne des organisations en phase avec le principe d’égalité de traitement : égal accès des usagers aux services, aux activités, etc..

On pense toujours « bien faire »…ou que le problème vient d’ailleurs

  • Les conseillers d’insertion peuvent penser qu’ils ne discriminent pas lorsqu’ ils ne font que répondre à une demande discriminatoire de certains employeurs. Pourquoi envoyer un-e candidat-e au casse pipe ?
  • Les employeurs peuvent penser qu’ils ne discriminent pas lorsqu’ ils ne font que répondre à une demande discriminatoire de leurs clients.
  • Dans une société publique ou privée, il est tout à fait admis que les emplois saisonniers soient réservés aux enfants du personnel.
  • Mon entreprise lutte contre les discriminations, la preuve, j’ai embauché du personnel de sécurité issu de « la diversité ».
  • Dans notre structure d’insertion, on a mis en place un coaching spécifique pour les séniors en partenariat avec un réseau d’entreprises.
  • Dans notre centre social, on met en place des projets en faveur du « mieux vivre ensemble ». Cette année, avec l’association des non voyants, on organise un repas dans l’obscurité !

POUR PLUS D’INFORMATIONS SUR L’ENSEMBLE DE NOS FORMATIONS, TÉLÉCHARGEZ NOTRE PLAQUETTE ICI

Modules des formations (1/2 journée par module):

  • Approche socio-historique : 2 modules proposés socio 1 et socio 2
  • Droit de la non discrimination : 2 modules proposés juris 1 et juris 2
  • Pratiques professionnelles : 2 modules proposés pratique 1 et pratique 2

Professionnels, vous souhaitez pouvoir sensibiliser vos équipes, vos élèves, le public auprès duquel vous travaillez, de manière ludique et interactive ?

Module de transmission de l’outil multimédia Tribalia (1 journée):

  • Une demi-journée sur la construction socio-historique des discriminations, les systèmes de coproduction des discriminations et Les différentes formes de discriminations (cf module socio1) 
  • Une demi-journée consacrée à l’utilisation de l’Outil Multimédia Tribalia
  • Un code d’accès pour l’installation de l’outil sur un ordinateur
  • Un guide pédagogique

Depuis 2007, ARCAD assure des actions de formation* des acteurs professionnels ou bénévoles en lien direct ou indirect avec les publics que l’association touche habituellement. Des outils de formations pratiques sont notamment développés pour des intermédiaires de l’emploi (CIP) et pour des animateurs-trices de centres sociaux ou MJC.

* ARCAD dispose du statut d’organisme formateur et à ce titre, il est possible pour les structures qui le souhaitent de mettre en place des sessions d’une, deux ou trois journées d’interventions dans le cadre de leurs plans de formation.

Contacts:

Les commentaires sont fermés.